Publié sur 1 October 2014

Foie, Système Portal et la vésicule biliaire Heptic Schéma | Plans du corps

La vésicule biliaire est un petit muscle en forme de sac qui stocke la bile du foie. Il est situé derrière le foie.

Le foie produit la bile de façon continue, mais le corps dont il a besoin que quelques fois par jour. L’excès se trouve dans les canaux hépatiques et kystique, qui sont reliés à la vésicule biliaire. Au signal, les contrats de la vésicule biliaire et la bile à travers le serre canal cystique et dans le canal cholédoque.

La maladie la plus courante qui affecte la vésicule biliaire est la formation de calculs biliaires ou calculs biliaires. Ces pierres sont souvent composées de substances présentes dans la bile, à savoir le cholestérol. Ils peuvent se loger dans les voies biliaires et peuvent causer des douleurs extrêmes.

Le système Portal hépatique

Le système porte hépatique est une série de veines qui transportent le sang à partir des capillaires de l’estomac, l’intestin, la rate, du pancréas et de capillaires dans le foie. Il fait partie du système de filtration du corps. Sa fonction principale est de fournir du sang désoxygéné au foie à détoxifier plus avant de revenir au cœur.

Le système porte hépatique se compose de:

  • La veine porte hépatique : Ceci est la veine principale reliée au foie. Il se forme à la connexion des veines mésentériques inférieurs et supérieurs.
  • Veine mésentérique inférieure : Cette veine prend le sang du côlon et du rectum et se connecte avec la veine porte.
  • Veine mésentérique supérieure : Ce draine le sang du petit intestin et se connecte avec la veine porte hépatique.
  • Veine gastrosplénique: Cet affluent est formé par l’union de la veine splénique de la rate et la veine gastrique de l’estomac. Il se joint à la veine mésentérique à l’ intérieur du pancréas.

Le système porte hépatique est conçu pour débarrasser le corps des toxines, et il ne peut pas détecter ceux qui sont conçus pour l’aider. Certains médicaments doivent être pris sous la langue, à travers la peau ou par suppositoire pour éviter d’entrer dans le système porte hépatique et métabolisée dans le foie prématurément avant d’atteindre la circulation générale.