Publié sur 24 January 2018

Pouvez-vous Overdose sur Antidépresseurs? Les symptômes, le traitement et plus

Oui, il est possible de faire une overdose sur tout type d’antidépresseur, surtout si elle est prise avec d’autres médicaments ou des médicaments.

Les antidépresseurs sont des médicaments d’ ordonnance utilisés pour traiter les symptômes de la dépression , la douleur chronique et d’ autres troubles de l’ humeur. Ils ont dit travailler en augmentant les niveaux de certains produits chimiques - la sérotonine et la dopamine - dans le cerveau.

Il existe plusieurs types d’antidépresseurs disponibles, y compris:

  • des antidépresseurs tricycliques (ATC) , tels que l’ amitriptyline et l’ imipramine (Tofranil)
  • les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) , comme isocarboxazid (Marplan) et phenelzine (Nardil)
  • sérotonine inhibiteurs sélectifs du recaptage (ISRS) , y compris la fluoxetine (Prozac), la sertraline (Zoloft), et escitalopram (Lexapro)
  • les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (IRSN) , tels que la duloxétine (Cymbalta) et la venlafaxine (Effexor XR)
  • les antidépresseurs atypiques , y compris le bupropion (Wellbutrin) et vortioxétine ( Trintellix )

Surdoses TCA ont été démontré qu’ils ont des résultats plus mortels que IMAO, SSRI ou surdoses SNRI.

La dose létale d’un antidépresseur dépend de nombreux facteurs, notamment:

  • le type d’antidépresseur
  • comment votre corps métabolise le médicament
  • votre poids
  • ton âge
  • si vous avez des conditions pré-existantes, comme un cœur, des reins, ou maladie du foie
  • si vous avez pris l’antidépresseur avec l’alcool ou d’autres médicaments (y compris d’autres antidépresseurs)

tricycliques

Comparativement à d’ autres types d’antidépresseurs, les antidépresseurs tricycliques (ATC) résultat dans le plus grand nombre de surdoses mortelles.

La dose quotidienne typique de la TCA amitriptyline est comprise entre 40 et 100 milligrammes (mg). La dose typique de l’ imipramine est comprise entre 75 et 150 mg par jour. Selon un examen 2007 des données centre anti - poison des États - Unis, les symptômes menaçant le pronostic vital sont généralement observées avec des doses supérieures à 1000 mg. Dans un essai clinique, la dose mortelle la plus basse de l’ imipramine était à seulement 200 mg.

Les chercheurs ont recommandé un traitement d’urgence pour toute personne qui a pris une dose de désipramine, nortriptyline ou trimipramine supérieur à 2,5 mg par kilogramme (kg) de poids. Pour une personne qui pèse 70 kg (environ 154 livres), cela se traduit par environ 175 mg. Pour tous les autres tricycliques, le traitement d’urgence est recommandé pour des doses supérieures à 5 mg / kg. Pour une personne qui pèse 70 kg, cela se traduit par environ 350 mg.

SSRI

Les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont les antidépresseurs les plus couramment prescrits , car ils ont tendance à avoir moins d’ effets secondaires. Si elle est prise seule, une surdose SSRI est rarement fatale .

La posologie typique de la fluoxetine ISRS (Prozac) est compris entre 20 et 80 mg par jour. Une dose aussi faible que 520 mg de fluoxétine a été associée à une issue fatale, mais il y arecord d’une personne prenant 8 grammes de fluoxétine et la récupération.

Le risque de toxicité et la mort est beaucoup plus élevé lorsqu’une dose élevée d’un SSRI est pris avec de l’alcool ou d’autres drogues.

SNRI

Les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (IRSN) sont considérés comme moins toxiques que les antidépresseurs tricycliques, mais plus toxiques que les ISRS.

Une dose typique de la venlafaxine SNRI est comprise entre 75 et 225 mg par jour, prise en deux ou trois doses divisées. Les résultats fatals ont été observés à des doses aussi faibles que 2,000 mg (2 g).

Pourtant, la majorité des surdoses SNRI ne sont pas mortelles, même à des doses plus élevées. La plupart des cas de surdoses mortelles impliquent plus d’un médicament.

IMAO

Les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) sont une ancienne classe d’antidépresseurs et ne sont pas utilisés aussi largement plus. La plupart des cas de toxicité IMAO se produisent lorsque de fortes doses sont prises avec l’ alcool ou d’ autres drogues.

Les symptômes graves d’un surdosage peut se produire si vous prenez plus de 2 mg par kgde votre poids corporel. La mort d’une surdose IMAOc’est rare, Mais cela est probablement parce qu’ils ne sont pas plus largement prescrits en raison de leurs nombreuses interactions.

La prévention du suicide

  • Si vous pensez que quelqu’un est en danger immédiat d’automutilation ou de blesser une autre personne:
  • • Composez le 911 ou votre numéro d’urgence local.
  • • Restez avec la personne jusqu’à l’arrivée.
  • • Retirez toutes les armes à feu, des couteaux, des médicaments ou d’autres choses qui peuvent causer des dommages.
  • • Écoutez, mais ne juge pas, argumenter, menacer ou crier.
  • Si vous ou quelqu’un que vous connaissez envisage le suicide, obtenir l’aide d’une ligne directe de la prévention des crises ou le suicide. Essayez le Centre de prévention du suicide national à 800-273-8255.

Les antidépresseurs peuvent surdose causer des symptômes légers à graves. Dans certains cas, la mort est possible.

Vos symptômes individuels dépendra:

  • la quantité de médicaments que vous avez pris
  • comment vous êtes sensible au médicament
  • si vous avez pris le médicament en association avec d’autres médicaments

Les symptômes bénins

Dans les cas bénins, vous pouvez rencontrer:

Les symptômes graves

Dans les cas graves, vous pouvez rencontrer:

Le syndrome sérotoninergique

Les gens qui ont pris une surdose sur les antidépresseurs peuvent également éprouver le syndrome de la sérotonine. Le syndrome sérotoninergique est une réaction médicamenteuse grave négative qui se produit lorsque trop sérotonine accumule dans votre corps.

Le syndrome sérotoninergique peut provoquer:

effets secondaires antidépresseurs communs

Comme avec la plupart des médicaments, les antidépresseurs peuvent provoquer des effets secondaires bénins , même à une faible dose. Les effets secondaires les plus communs comprennent:

Les effets secondaires peuvent être mal à l’aise au début, mais ils améliorent généralement avec le temps. Si vous ressentez ces effets secondaires en prenant la dose prescrite, cela ne signifie pas que vous avez pris une surdose.

Mais vous devriez toujours dire à votre médecin au sujet des effets secondaires que vous rencontrez. En fonction de votre gravité des symptômes, votre médecin peut vouloir réduire votre dose ou vous passez à un autre médicament.

Si vous suspectez un surdosage est survenu, chercher droit des soins médicaux d’urgence tout de suite. Vous ne devriez pas attendre jusqu’à ce que vos symptômes deviennent plus graves. Certains types d’antidépresseurs, en particulier IMAO , ne peuvent pas causer des symptômes graves jusqu’à 24 heures après le surdosage.

Aux États-Unis, vous pouvez contacter le centre antipoison de la capitale nationale au 1-800-222-1222 et attendre d’ autres instructions.

Si les symptômes deviennent graves, appelez les services d’urgence locaux. Essayez de rester calme et garder votre sang froid du corps pendant que vous attendez pour le personnel d’urgence pour arriver.

Dans le cas d’un surdosage, le personnel d’urgence vous transportera dans la chambre d’hôpital ou d’urgence.

On peut vous donner du charbon actif en cours de route. Cela peut aider à absorber le médicament et soulager certains de vos symptômes.

Lorsque vous arrivez à la chambre d’hôpital ou d’ urgence, votre médecin peut pomper votre estomac pour enlever tout médicament restant. Si vous êtes agité ou hyperactif, ils peuvent utiliser des benzodiazépines pour vous donner des sédatifs.

Si vous affichez les symptômes du syndrome de la sérotonine, ils peuvent aussi administrer des médicaments pour bloquer la sérotonine. Les liquides intraveineux (IV) peuvent également être nécessaires pour reconstituer les éléments nutritifs essentiels et prévenir la déshydratation.

Une fois que vos symptômes ont disparu, vous devrez peut-être rester à l’hôpital pour observation.

Une fois que le médicament en excès est hors de votre système, vous aurez plus de chances de faire un rétablissement complet.

Antidépresseurs ne doivent être pris sous surveillance médicale. Vous ne devriez jamais prendre plus de la dose prescrite, et vous ne devriez pas ajuster cette dose sans l’approbation de votre médecin.

L’utilisation des antidépresseurs sans ordonnance ou de les mélanger avec d’autres médicaments peut être extrêmement dangereux. Vous ne pouvez jamais être sûr de la façon dont il peut interagir avec la chimie de votre corps individuel ou tout autre médicament ou les médicaments que vous prenez.

Si vous choisissez d’utiliser les antidépresseurs ou les mélanger à des fins récréatives avec d’autres substances récréatives, garder votre médecin au courant. Ils peuvent vous aider à comprendre votre risque individuel d’interaction et de surdosage, ainsi que montre pour tout changement à votre état de santé général.