Publié sur 26 February 2019

8 urticaire chronique idiopathique Triggers: stress, animaux de compagnie, et plus

urticaire chronique idiopathique (CIU) est une forme de l’urticaire chronique qui se traduit par des démangeaisons, des bosses rouges ou papules sur la peau d’une personne. Les personnes atteintes de CIU ont généralement des fusées éclairantes qui viennent et vont depuis plusieurs années, mais les médecins n’ont pas identifié une cause directe.

Bien qu’il n’y ait pas une cause sous-jacente claire et les symptômes peuvent apparaître spontanément à tout moment, vous pouvez remarquer que certains déclencheurs peuvent aggraver vos symptômes.

Voici quelques éléments déclencheurs potentiels que vous devriez être au courant afin de mieux comprendre votre condition.

Tous les éléments déclencheurs de CIU sont physiologiques. Ils peuvent aussi être psychologique, découlant du stress ou de l’anxiété. Votre état mental peut jouer un rôle important dans la manifestation des symptômes, donc garder votre niveau de stress bas peut aussi garder vos symptômes en échec.

Si vous vous sentez anxieux souvent, essayer des activités comme la méditation soulager le stress, des exercices de respiration, ou le yoga.

Bien que gratter la peau qui démange offre la satisfaction temporaire, il peut effectivement être un déclencheur.

Éraflure peut conduire à un cercle vicieux dans lequel vous devenez plus conscient de la gale et ne pouvez pas vous empêcher de se concentrer là-dessus. Cela conduit à encore plus éraflure, et un cas de ruches encore pire.

Si vous remarquez un début de l’urticaire quand vous êtes autour de certains animaux, les squames d’animaux pourrait être un élément déclencheur.

Vous ne devez pas nécessairement établir un contact direct avec un animal pour une réaction de se produire. Flocons de la peau peuvent jeter dans les endroits où un animal passe du temps, ce qui pourrait être suffisante pour entraîner une réaction.

Lavez vos vêtements et nettoyez vos meubles souvent pour éviter une réaction allergique se produise autant que possible.

Être à l’extérieur pendant l’été peut être un champ de mines pour les déclencheurs CIU. Le pollen, les piqûres d’insectes, et la chaleur du soleil peuvent tous conduire à des bosses qui démangent sur votre peau.

Ne soyez pas surpris si le temps de passer à l’extérieur apporte une apparition soudaine de l’urticaire. Appliquer un insectifuge et porter des hauts à manches longues et des pantalons pour éviter les piqûres d’insectes. Pensez à porter un chapeau pour vous protéger du soleil.

D’autre part, le froid associé à l’hiver (ou dans des conditions froides comme une piscine) peut déclencher une poussée chez certaines personnes. Demandez à votre médecin d’administrer un test de cube de glace pour voir si une réaction se produit. Si on a découvert que le froid est un élément déclencheur, votre médecin fera des recommandations appropriées, y compris la protection de votre peau à des températures froides.

Vous pouvez penser que votre nez qui coule et vos ruches ne sont pas liés, mais il est possible que les deux sont liés. Tout ce que d’une infection respiratoire virale à une infection dentaire peut être un élément déclencheur. Consultez votre médecin pour recevoir un traitement pour ces plus tôt possible afin qu’ils ne font pas vos ruches pire.

L’exercice, en particulier le genre vigoureux qui peut vous faire transpirer, peut aggraver vos symptômes CIU.

Vous ne devez pas nécessairement arrêter l’exercice tout à fait, mais vous pouvez parler à votre médecin au sujet de la façon de garder les symptômes sous contrôle. Ils peuvent recommander des exercices à faible impact comme le cyclisme, la natation ou le yoga. Ces exercices ne seront pas vous faire transpirer autant, mais ils vont encore vous faire bouger.

Les hormones liées à votre cycle menstruel peuvent jouer un rôle dans le déclenchement de l’urticaire. Si vous remarquez que les poussées semblent se produire autour du même point dans votre cycle sur une base régulière, il peut être plus qu’une coïncidence. Apportez ce à votre médecin afin qu’ils puissent recommander le traitement approprié.

une pression supplémentaire sur votre peau peut conduire à l’urticaire. Cela signifie que tout d’une paire trop de jeans serrés à une ceinture élastique à une ceinture bouclée pourrait bien entraîner des symptômes.

Au lieu de cela, essayez de choisir des vêtements amples et confortables qui donne à votre salle de peau de respirer.

L’une des meilleures façons de comprendre les circonstances spécifiques qui exacerbent vos symptômes CIU est de garder un journal suivi de vos symptômes. Notez les dates de début, l’intensité de vos symptômes, ainsi que toute activité inhabituelle dans le temps que vos symptômes commencent.

L’examen de vos notes avec un médecin peut être en mesure de vous aider à identifier les modèles.

Vous ne pouvez jamais être en mesure de contrôler vos symptômes CIU complètement, mais la compréhension des facteurs qui peuvent jouer un rôle dans la mise sur une épidémie pourrait vous aider à éviter certains déclencheurs.