Publié sur 10 October 2016

Diabète douleurs articulaires: symptômes et traitement

Le diabète et les douleurs articulaires sont considérées comme des conditions indépendantes. La douleur articulaire peut être une réponse à une maladie, d’une blessure ou d’arthrite. Il peut être chronique (à long terme) ou aiguë (à court terme). Le diabète est causé par l’organisme de ne pas utiliser l’hormone insuline correctement, ou une production insuffisante de celui-ci, ce qui affecte les niveaux de sucre dans le sang. Que serait une condition liée au sucre d’hormones et de sang ont à voir avec la santé des articulations?

Le diabète est associée à des symptômes généralisés et les complications. Selon leCentres pour le Contrôle et la Prévention des catastrophes, 47 pour cent des personnes atteintes d’arthrite ont également le diabète. Il existe un lien indéniable fort entre les deux conditions.

Le diabète peut endommager les articulations, une condition appelée arthropathie diabétique. Contrairement à la douleur causée par un traumatisme immédiat, la douleur de l’arthropathie arrive au fil du temps. D’autres symptômes incluent:

  • peau épaisse
  • les changements dans les pieds
  • épaules douloureuses
  • syndrome du canal carpien

Un joint est l’endroit où deux os se réunissent. Une fois un joint porte vers le bas, la protection qu’elle offre est perdue. Les douleurs articulaires de arthropathie diabétique se présente sous différentes formes.

commune de Charcot se produit lorsque des lésions nerveuses diabétique provoque une articulation à se décomposer. Aussi appelé arthropathie neuropathique, cette condition est vu dans les pieds et les chevilles chez les personnes atteintes de diabète. Les lésions nerveuses dans les pieds est fréquente dans le diabète, qui peut conduire à l’articulation de Charcot. Une perte de la fonction nerveuse conduit à l’engourdissement. Les gens qui marchent sur les pieds engourdis sont plus susceptibles de tordre et de blesser les ligaments sans le savoir. Cela place la pression sur les articulations, ce qui peut éventuellement les amener à porter vers le bas. Des dommages graves conduit à des déformations du pied et d’autres articulations touchées.

déformations osseuses dans l’articulation de Charcot peuvent être évités grâce à une intervention précoce. Les signes de la maladie comprennent:

  • articulations douloureuses
  • enflure ou rougeur
  • engourdissement
  • zone qui est chaude au toucher
  • changements dans l’apparence des pieds

Si votre médecin détermine que votre douleur articulaire est liée à l’articulation de Charcot diabétique, il est important de limiter l’utilisation des zones touchées afin d’éviter des déformations osseuses. Si vous avez les pieds engourdis, envisager de porter orthétique pour un soutien supplémentaire.

L’arthrose (OA) est la forme la plus courante de l’arthrite. Elle peut être causée ou aggravée par l’excès de poids, ce qui est un problème commun chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Contrairement à l’articulation de Charcot, l’arthrose est pas directement causée par le diabète. Au lieu de cela, d’être en surpoids augmente le risque de développer à la fois le diabète de type 2 et l’arthrose.

OA se produit lorsque le rembourrage entre les articulations (cartilage) use. Cela provoque les os de se frotter les uns contre les autres, et se traduit par des douleurs articulaires. Bien que l’usure et la déchirure commune est naturel dans une certaine mesure chez les personnes âgées, les excès de vitesse poids le processus. Vous remarquerez peut-être de plus en plus de difficulté à déplacer vos membres, ainsi que l’enflure au niveau des articulations. Les hanches et les genoux sont les zones les plus fréquemment touchées dans l’arthrose.

La meilleure façon de traiter l’arthrose est de gérer votre poids. L’excès de poids met plus de pression sur les os. Il rend également le diabète plus difficile à contrôler, donc perdre livres supplémentaires ne peut que soulager la douleur articulaire chronique, il peut soulager les autres symptômes du diabète.

Selon la Arthritis Foundation , la perte de 15 livres peut diminuer la douleur au genou de 50 pour cent. L’ exercice régulier peut faire plus que maintenir le poids. Le mouvement physique aide également lubrifier vos articulations. Par conséquent, vous pouvez vous sentir moins de douleur. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments contre la douleur à utiliser lors de douleurs articulaires de l’ arthrose devient insupportable. La chirurgie, comme le remplacement du genou, peut être nécessaire dans les cas graves.

Tout comme il existe différents types de diabète, douleurs articulaires avec l’arthrite se présente sous différentes formes. La polyarthrite rhumatoïde (RA) est une maladie inflammatoire provoquée par une maladie auto-immune. Bien que le gonflement et une rougeur peut être présent, comme dans l’arthrose, la PR est pas causée par l’excès de poids. En fait, les causes exactes de la polyarthrite rhumatoïde ne sont pas connus. Si vous avez des antécédents familiaux de maladie auto-immune, alors vous pourriez être à risque pour la PR.

Diabète de type 1 est également classé comme une maladie auto-immune, ce qui explique le lien possible entre les deux. Les conditions partagent également des marqueurs inflammatoires. Les deux RA et le type 1 cause du diabète a augmenté les niveaux de l’interleukine-6 ​​et la protéine C réactive. Certains médicaments contre l’arthrite peuvent aider à diminuer ces niveaux et d’améliorer les conditions.

La douleur et l’enflure sont les principales caractéristiques de la PR. Les symptômes peuvent aller et de venir sans crier gare. Il n’y a pas de remède pour les maladies auto-immunes comme la PR, de sorte que le centre de traitement est de réduire l’inflammation qui provoque les symptômes. Les nouveaux médicaments RA comprennent:

  • étanercept (Enbrel)
  • adalimumab (Humira)
  • infliximab (Remicade)

Ces trois médicaments peuvent être bénéfiques pour abaisser le risque de diabète de type 2. Diabète de type 2 a été associée à l’ inflammation, que ces médicaments aident à gérer. Dans une étude, le risque était plus faible pour le diabète de type 2 pour ceux de ces médicaments, selon la Fondation de l’ arthrite .

La clé pour battre des douleurs articulaires liées au diabète est de repérer tôt. Bien que ces conditions ne peuvent pas être guéris, il existe des traitements disponibles pour aider à minimiser la douleur et l’inconfort. Appelez votre médecin si vous ressentez un gonflement, une rougeur, une douleur ou un engourdissement dans vos pieds et les jambes. Ces symptômes doivent être tendance à le plus tôt possible. Si vous souffrez de diabète ou vous croyez peut-être à risque, pensez à parler à votre médecin de vos facteurs de risque personnels pour les douleurs articulaires.

Balises: Santé, Diabète,