Publié sur 18 February 2016

Peyronie: Photos, diagnostic, traitement

La dysfonction érectile (DE) est une condition dans laquelle un homme a de la difficulté à obtenir ou à maintenir une érection. Il peut causer des problèmes dans la chambre à coucher pour les hommes de tous âges. Une forme rare de la dysfonction érectile, appelée maladie de Peyronie, se traduit par un coude dans le pénis qui peut faire une érection douloureuse.

Alors qu’une érection courbe ne signifie pas toujours un problème, les hommes qui ont la maladie de Peyronie peuvent avoir du mal à avoir des relations sexuelles. Cela provoque souvent l’anxiété et l’inconfort. Continuez votre lecture pour mieux comprendre la maladie de Peyronie.

Selon la clinique Mayo, la cause de la maladie de Peyronie est largement inconnue. Cependant, la recherche suggère que la condition peut se développer après un traumatisme du pénis, telles que la flexion ou frapper. Cela peut causer des saignements et l’accumulation subséquente de tissu cicatriciel.

Alors que les blessures peuvent être la cause de la condition dans certains cas, le Centre national des maladies rénales et urologiques (NKUDC) constate que la condition survient souvent sans un événement traumatique.

La génétique et l’âge semblent jouer un rôle dans la maladie de Peyronie. changements de tissus conduisent à des blessures plus facile et la guérison plus lente que les hommes vieillissent. Ce qui les met plus à risque de développer la condition.

Les hommes souffrant d’ un trouble du tissu conjonctif appelé la maladie de Dupuytren ont plus de chances de développer la maladie de Peyronie. La maladie de Dupuytren est un épaississement dans la main qui rend vos doigts tirer vers l’ intérieur.

Le principal symptôme de la maladie de Peyronie est la formation de tissu cicatriciel plate appelée plaque. Ce tissu cicatriciel peut généralement se faire sentir à travers la peau. Plaque forme normalement sur la face supérieure du pénis, mais peut également se produire sur le fond ou sur le côté.

Parfois, la plaque va tout autour du pénis, provoquant une « waisting » ou déformation « goulot d’étranglement ». La plaque peut recueillir le calcium et devenir très difficile. Le tissu cicatriciel peut provoquer une érection douloureuse, des érections molles, ou courbure sévère.

Le tissu cicatriciel sur une certaine partie du pénis réduit l’élasticité dans ce domaine. Plaque sur la partie supérieure du pénis peut l’amener à se plier vers le haut pendant une érection. Plaque sur le côté peut provoquer une courbure vers le côté. Plus d’une plaque peut causer des courbures complexes.

Courbure peut rendre la pénétration sexuelle plus difficile. Le tissu cicatriciel peut provoquer le rétrécissement ou le raccourcissement du pénis.

Si vous pensez que vous avez la maladie de Peyronie, la première étape est de consulter votre médecin principal. Un examen physique aide votre médecin à déterminer si vous avez la condition. Cet examen peut impliquer de prendre une mesure initiale de votre pénis.

En mesurant le pénis, votre médecin peut identifier l’emplacement et la quantité de tissu cicatriciel. Cela permet également de déterminer si votre pénis a raccourci. Votre médecin peut également suggérer une échographie ou des rayons X pour révéler la présence de tissu cicatriciel, et elle peut vous référer à un urologue .

Il n’y a pas de remède pour la maladie de Peyronie, mais il est possible de traiter et peut disparaître de lui-même. Bien qu’il puisse être tentant de demander la médecine tout de suite, de nombreux médecins préfèrent l’approche « attente vigilante » si vos symptômes ne sont pas graves.

Des médicaments

Votre médecin peut recommander des médicaments - souvent des médicaments injectés dans le pénis - ou même la chirurgie si vous éprouvez une courbure plus importante de la douleur ou du pénis au fil du temps. Un seul médicament, clostridium hystolyticum (Xiaflex), est approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) pour traiter la maladie. Il a été approuvé pour une utilisation chez les hommes dont les courbes pénis plus de 30 degrés pendant l’érection. Le traitement consiste en une série d’injections pénis qui décomposent l’accumulation de collagène.

Deux autres types de médicaments qui peuvent être prescrits sont les suivants:

  • verapamil oral (habituellement utilisé pour traiter l’ hypertension artérielle)
  • interféron injections (aide à décomposer les tissus fibreux)

nonsurgical options

Ionophorèse, une technique qui utilise un courant électrique faible pour fournir des médicaments à travers la peau, est une autre option de traitement pour la maladie de Peyronie.

traitements non pharmacologiques sont à l’étude, tels que:

  • thérapie de choc de l’onde de briser le tissu cicatriciel
  • la thérapie de traction du pénis pour étirer le pénis
  • dispositifs d’aspiration

Les patients traités par Xiaflex peuvent bénéficier d’exercices du pénis doux. Pendant six semaines après le traitement, vous devez faire deux activités:

  • Étirer le pénis en érection lorsqu’ils ne sont pas, trois fois par jour pendant 30 secondes par étirement.
  • Redresser le pénis en érection spontanée connaît une activité sexuelle sans rapport pendant 30 secondes, une fois par jour.

Changements de style de vie

les changements de style de vie peuvent réduire le risque de la dysfonction érectile liée à la maladie de Peyronie. Ceux-ci inclus:

Chirurgie

La chirurgie est le dernier cours de l’action en cas de grave déformation du pénis. Selon le NKUDC, vous devez attendre au moins un an avant de se tourner vers la chirurgie pour la maladie de Peyronie. Solutions chirurgicales comprennent:

  • raccourcissement du côté sain
  • l’allongement de la partie de tissu cicatriciel
  • implants péniens

Allongement court un plus grand risque de dysfonction érectile. Le raccourcissement de la partie affectée est utilisée lorsque la courbure est moins sévère. Un type de raccourcissement est une procédure appelée la plicature Nesbit. Dans cette procédure, les médecins supprimer ou cinch excès de tissu sur le côté le plus long. Cela crée une plus droite, le pénis plus court.

La plupart des remèdes naturels pour la maladie de Peyronie ne sont pas bien étudiées et fondées sur des preuves anecdotiques. Un recours couple ont été étudiés et prometteurs.

Une étude de 2001 publiée dans BJU International a conclu que l’ acétyl-L-carnitine « est beaucoup plus efficace et sûr que le tamoxifène dans le traitement de la maladie de chronique aiguë et précoce Peyronie. » Aucune étude de suivi a été publié.

Les résultats d’une étude de 2010 publiée dans Journal international de recherche Impuissanceont constaté que les suppléments Q10 améliore coenzyme la fonction érectile. Ils ont également réduit la courbure du pénis chez les patients atteints de la maladie de Peyronie chronique précoce. Une étude plus poussée est nécessaire.

Selon un article publié dans Commentaires en urologie, La vitamine E a été largement étudié pour le traitement de la maladie de Peyronie. Des études récentes montrent aucune amélioration chez les patients traités avec de la vitamine E par rapport au placebo.

La maladie de Peyronie est plus fréquente chez les hommes d’âge moyen, mais peut se produire chez les hommes aussi jeunes que 20. La recherche montre 8 à 10 pour cent des hommes avec la maladie de Peyronie sont de moins de 40 ans.

La plupart des jeunes hommes avec le présent Peyronie avec des symptômes tels que l’érection douloureuse. Ils nécessitent souvent une intervention médicale en raison de la maladie aiguë. Moins de 21 pour cent des patients étudiés avaient des antécédents de dysfonction érectile.

En plus de l’anxiété ou le stress de la condition peut causer vous - et peut-être votre partenaire - d’autres complications peuvent survenir. La difficulté à atteindre ou à maintenir une érection rend difficile d’avoir des rapports sexuels.

Si les rapports sexuels n’est pas possible, vous pouvez être incapable de père d’un enfant. Cherchez le soutien de votre équipe soignante, qui peut inclure votre médecin et un conseiller psychologique, pour vous aider à faire face à ces problèmes complexes.

Ce type d’anxiété peut conduire à des problèmes avec votre partenaire sexuel.

Prendre des mesures pour étouffer dans l’œuf le stress. Parlez-en à votre partenaire au sujet de la maladie de Peyronie et comment il peut affecter votre performance au lit. Le cas échéant, obtenir l’appui de votre médecin ou un thérapeute pour vous aider à faire face.

Des recherches sont en cours pour aider les scientifiques à mieux comprendre les causes de la maladie de Peyronie. Les chercheurs espèrent que leur enquête sur le processus les conduira à une thérapie efficace pour aider les hommes atteints de la maladie de Peyronie.

En attendant, faites ce que vous pouvez pour comprendre l’état et prendre les mesures nécessaires pour améliorer votre qualité de vie - à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la chambre.

Q:

Y a-t-il des symptômes graves de la maladie de Peyronie qui nécessitent des soins médicaux immédiats?

UNE:

Merci pour la grande question. Il existe essentiellement deux concernant les symptômes, pour lesquels vous devriez consulter immédiatement un médecin: la douleur, et priapisme. Tout cas de la maladie de Peyronie (ou soupçonnée Peyronie) qui est accompagné par la douleur (que ce soit avec ou sans érection), justifie une visite immédiate au bureau du médecin ou un centre de soins d’urgence (ou ER). Le deuxième symptôme qui nécessite une évaluation médicale immédiate est priapisme - qui est défini comme une érection du pénis non désiré qui persiste. Si le priapisme persiste pendant plus de 30 minutes, surtout si elle est accompagnée par la douleur, s’il vous plaît prendre les dispositions nécessaires pour obtenir immédiatement des soins médicaux. 

Steve Kim, MD Les réponses représentent les opinions de nos experts médicaux. Tout le contenu est strictement informatif et ne doit pas être considéré comme un avis médical.