Publié sur 8 July 2016

Comparaison des options de traitement sévère RA

A propos de l’arthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde (RA) est une maladie auto-immune. Cela signifie que le système immunitaire attaque une partie de son propre corps. Pour ceux qui ont la PR, le système immunitaire attaque la paroi des articulations, habituellement dans les mains et les pieds. Les symptômes comprennent les articulations raides, gonflées et douloureuses.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie progressive, il peut aggraver et se propager à d’autres parties du corps, y compris d’autres articulations et les organes principaux. Il y a actuellement aucun traitement pour la polyarthrite rhumatoïde, mais il y a plusieurs options de traitement efficaces.

Options de traitement

Les trois options de traitement primaire pour la PR sévère et l’avancement comprennent NSAID, des corticostéroïdes, ou modificateurs de la maladie antirhumatismaux. Ces médicaments peuvent contribuer à modifier le fonctionnement du système immunitaire, ce qui se traduit par la croissance des cellules de la peau plus lente et réduit l’inflammation.

Maladie médicaments antirhumatismaux modificateurs comprennent nonbiologics ou biologiques.

Nonbiologics comprennent le méthotrexate, la ciclosporine, l’hydroxychloroquine, la sulfasalazine et léflunomide.

Biologics qui sont actuellement disponibles comprennent:

  • infliximab (Remicade)
  • adalimumab (Humira)
  • étanercept (Enbrel)
  • golimumab (Simponi)
  • certolizumab pegol (Cimzia)
  • anakinra (Kineret)
  • tocilizumab (Actemra)
  • abatacept (Orencia)
  • rituximab (Rituxan)
  • tofacitinib (Xeljanz)

ARMM

Modificateurs de la maladie des médicaments anti-rhumatismaux, appelés traitements de fond, sont généralement le traitement de première ligne en combinaison avec un AINS ou un stéroïde pour la PR. Ces médicaments sont efficaces pour ralentir la progression de la maladie, de sorte qu’ils sont souvent prescrits dès qu’un diagnostic est fait. Parfois, ils sont même commencé avant que le diagnostic est confirmé. Bien que ARMM sont très efficaces, il peut prendre plusieurs semaines, voire des mois avant de commencer à prendre effet. Par conséquent, les médecins commencent leur aussi en association avec un AINS ou des stéroïdes pour la résolution des symptômes.

ARMM travail en supprimant la réponse immunitaire, ce qui contribue à réduire l’inflammation. En raison de la façon dont ils modifient le cours de la maladie, ils aident à prévenir les lésions articulaires permanentes et d’autres complications de la polyarthrite rhumatoïde.

Plusieurs médicaments différents composent cette classe, et chacun a son propre niveau d’effets et les effets secondaires. Le médicament le plus couramment utilisé est le méthotrexate (Trexall), mais déterminer lequel est le plus efficace pour vous pouvez finir par être un cas d’essais et d’erreurs.

Over-the-counter médicaments

peuvent être recommandés non stéroïdiens anti-inflammatoires, communément appelés AINS, ainsi que le traitement de prescription. Ceux-ci comprennent les médicaments que vous avez probablement à la maison comme l’ibuprofène (Motrin et Advil) et le naproxène (Aleve). Ces médicaments fonctionnent bien pour soulager la douleur aiguë et l’inflammation. Ils ne touchent pas la progression de la polyarthrite rhumatoïde, ou prévenir les lésions articulaires à long terme ou d’autres complications.

Biologics

thérapies biologiques ou biologiques, sont un nouveau type de DMARD, mais ils sont suffisamment différents pour être mis dans une classe par eux-mêmes. Contrairement à DMARD traditionnels, qui affectent l’ensemble du système immunitaire, les produits biologiques protéines spécifiques qui ciblent une incidence sur la réponse immunitaire. Un type est génétiquement modifié pour bloquer une protéine appelée cytokine, une sorte de messager qui indique au système immunitaire de réagir. Un autre type cible une protéine appelée facteur de nécrose tumorale (TNF), ce qui augmente l’inflammation.

Biologics peut sembler moins pratique que d’autres ARMM, parce qu’ils doivent être injectés dans un cadre médical sur une période de plusieurs heures. Mais cela pourrait devenir plus pratique car les doses sont généralement donnés une seule fois par mois.

En général, les produits biologiques ne sont recommandés pour ceux qui ne réagissent pas bien à ARMM non biologiques, ou pour ceux qui ne peuvent pas prendre des ARMM non biologiques. Dans de nombreux cas, les produits biologiques et ARMM classiques sont donnés en combinaison, souvent avec les AINS.

Effets secondaires

DMARD et biologiques traditionnels peuvent avoir une longue liste d’effets secondaires, mais la plupart des gens tolérer les médicaments bien. Mais à cause de la façon dont ils suppriment le système immunitaire, les deux types de médicaments comportent un risque accru d’infection. Parlez-en à votre médecin au sujet des vaccins pour prévenir le zona, la pneumonie et d’autres maladies.

Chaque DMARD a des effets secondaires, de sorte que vous aurez envie de discuter des profils d’effets secondaires de chaque médicament que vous prescrit votre médecin. Certaines réactions courantes comprennent:

  • vertiges
  • estomac retourné
  • téméraire
  • mal de tête

Biologics auront généralement les mêmes effets secondaires, ainsi que quelques extras comme:

  • réactions cutanées au niveau du site d’injection
  • gorge irritée
  • sifflante
  • une pression artérielle élevée pendant la perfusion
  • la douleur a été donnée lorsque le tir

Certains médicaments peuvent également transporter plus graves effets secondaires. Votre médecin peut vouloir surveiller votre foie et la fonction rénale, la tension artérielle et votre cœur et les poumons. Il est très important que vous ne cessez pas de prendre vos médicaments sans en parler à votre médecin. Prendre rendez-vous pour discuter des préoccupations au sujet de votre traitement. Les avantages de DMARD et Biologics l’emportent généralement sur les risques, et la plupart des effets secondaires peuvent être traités ou se calment eux-mêmes.