Publié sur 2 May 2018

Masturbation Prone: Effets sur Orgasm? Le risque de dysfonction érectile?

masturbation est Prone rare. La plupart des rapports de masturbation sujets se concentrent sur les hommes ou les personnes atteintes de pénis.

Ce type de masturbation se produit lorsque vous mentez face vers le bas sur votre poitrine et se masturber. Vous pouvez poussée votre pénis contre un matelas, un oreiller, ou sur le sol. Vous pouvez également tasse votre pénis et les testicules et la poussée entre vos mains.

Certaines recherches suggèrent que la masturbation fréquente tendance peut conduire à un dysfonctionnement sexuel et d’ autres complications. Lorsque cela se produit, il est connu comme le syndrome traumatique masturbatoire.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur la façon dont la masturbation peut affecter votre tendance corps et, le cas échéant, comment pratiquer une technique plus naturelle.

La position face vers le bas de la masturbation sujette met beaucoup de pression sur le pénis. Il met également la pression sur les nerfs vitaux trouvés à la base du pénis.

Cette pression est souvent plus intense que sensations ressenties pendant les rapports sexuels partenaire ou la masturbation face vers le haut. se masturber souvent de cette manière peuvent ternir les effets d’autres sensations.

Cela peut faire à la fois le sexe et la masturbation typique moins agréable. Lorsque vous ne pouvez pas atteindre le niveau de la pression ou la sensation que vous attendez pour l’orgasme, vous pouvez constater que vous ne parvenez pas à l’orgasme de toute autre manière.

Fréquentes masturbation sujets peut engourdir votre corps à l’ excitation et le plaisir. Par exemple, vous vous trouverez peut - être ne parvenez pas à obtenir ou maintenir une érection . Cela peut se produire lorsque vous vous engagez folâtrer, le sexe oral, ou le sexe pénétrants.

En fin de compte, la masturbation fréquente tendance pourrait causer une incapacité totale à atteindre l’orgasme d’autres formes de rapports sexuels et la masturbation. Un orgasme retardé est également possible. Cela se produit lorsque vous prenez beaucoup plus de temps pour atteindre l’orgasme que vous voulez ou devez vous attendre. D’autres dysfonctionnements sexuels peuvent se produire aussi.

Éléments mentaux et émotionnels peuvent avoir un impact fonction sexuelle, ainsi que votre capacité d’avoir un orgasme. Si vous êtes parfois incapable d’obtenir une érection ou l’ orgasme, vous pouvez commencer à vous soucier de vos capacités à l’avenir. Cela peut influer sur votre performance et peut conduire à une plus grande dysfonction.

Bien que la plupart des comptes de masturbation sujets se rapportent à pénis, sujettes masturbation vaginale ou clitoridienne est également possible.

Ce type de masturbation peut sujettes avoir des effets négatifs aussi. La pression accrue sur le clitoris peut faire des sensations de vaginal ou oral moins agréable. Vous pouvez même trouver que la pression de la stimulation manuelle ne suffit pas pour atteindre l’orgasme.

Masturbation Prone peut être plus fréquente chez les personnes avec les parties génitales parce que chibres est la plupart du temps à l’ extérieur du corps . Cela le rend plus facile à manipuler dans la position couchée. Cette différence d’anatomie pourrait expliquer pourquoi moins de femmes rapportent des problèmes avec ce type de masturbation.

On ne sait pas que la masturbation est sujette responsable des problèmes de santé sexuelle. problèmes de la fonction sexuelle peut se produire, peu importe le type de masturbation que vous préférez.

Cependant, certains rapports suggèrent que la masturbation encline pourrait affecter votre santé sexuelle. Cela peut être particulièrement vrai chez les personnes qui se masturbent fréquemment de cette façon.

Malheureusement, très peu de recherches pour la masturbation sujette existe. La plupart des études sont basées sur des rapports anecdotiques.

masturbation Prone peut avoir des répercussions sur votre santé sexuelle si vous:

  • Ne peut pas l’ orgasme d’ une autre façon. Si vous ne pouvez l’ orgasme avec ce type de masturbation, vous pouvez consulter votre médecin ou un sexologue. Masturbation typique devrait être possible dans plusieurs positions.
  • Évitez toute autre activité sexuelle. Si vous esquiver les rapports sexuels ou d’ autres activités sexuelles, la masturbation peut être sujette impact sur votre santé sexuelle. La fonction sexuelle saine comprend généralement de multiples activités .
  • Ne peut pas maintenir une érection. Difficulté à obtenir ou à maintenir une érection est toujours une préoccupation. Masturbation Prone peut influer sur votre capacité à obtenir ou rester dur.
  • L’ expérience a retardé l’ orgasme. Si vaginale, anale ou le sexe oral ne vous donne pas à l’ orgasme dans la même quantité de temps que la masturbation couchée et il vous cause la détresse, il peut y avoir un problème. La perte de la sensation liée à la masturbation fréquente encline peut l’ orgasme plus difficile.

Si vous masturber souvent tout couché sur le ventre et ont des préoccupations au sujet de votre santé sexuelle, parlez-en avec votre médecin. Ils peuvent être en mesure de travailler directement avec vous ou vous référer à un sexologue.

Ensemble, vous et votre fournisseur peut élaborer un plan de soins pour réduire le risque de complications. Votre plan de soins peut comprendre les étapes suivantes:

1. Abstenez-vous de ce type de masturbation

Aller dinde froide et de renoncer à se masturber entièrement pendant une période de temps. Une semaine est une recommandation minimum. Vous voudrez peut-être viser trois semaines ou plus.

Cette « pause » peut vous aider à réinitialiser vos attentes en matière de sensation. Il peut les aider à rétablir à un niveau plus normal. Cela peut aider à faire la masturbation typique , ainsi que d’ autres types d’activité sexuelle, plus agréable.

2. Réduire la fréquence globale de la masturbation

Dans un rapport, Les personnes qui ont déclaré la dysfonction sexuelle masturbait quotidienne pendant des années. Répétée, la masturbation fréquente peut vous rendre moins sensible. Ou en réduisant le abstenant nombre de fois que vous masturber chaque semaine peut aider à améliorer la fonction sexuelle.

Si vous masturbez actuellement tous les jours, coupe à plus de deux ou trois fois par semaine. Moins peut souvent être utile que vous commencez à briser l’habitude.

La réduction de la façon dont vous masturber peut aussi aider fréquemment construire la tension sexuelle, ce qui peut conduire à une plus grande satisfaction plus tard.

Après deux à trois mois, vous pouvez augmenter la fréquence si vous le souhaitez. Cependant, redémarrez cette pratique si vous vous trouvez retour à la masturbation couchée.

3. Lorsque vous masturber, varier la technique à l’état de votre corps pour répondre à d’autres types de stimulation

Vous pouvez recycler votre corps pour répondre à d’ autres formes de stimulation et la masturbation . Cela peut prendre un certain temps, mais ça vaut la peine si vous pouvez réduire votre risque de complications potentielles.

Essayez la masturbation face vers le haut dans votre main. Ceci est une très situation typique pour la masturbation. Si vous préférez l’action de poussée, vous pouvez déplacer vos hanches de sorte que votre pénis se déplace dans et hors de la main plutôt que de déplacer votre main.

Vous pouvez aussi explorer à l’ aide d’ un vibreur . Cette méthode peut offrir plus de sensations qu’une seule main. Essayez se masturber avec un lubrifiant , ou ne pas utiliser un si vous le faites habituellement.

L’objectif de cette stratégie est d’empêcher votre corps de se habituer à une autre technique de masturbation. En prime, vous pouvez finir par trouver plusieurs façons que vous aimez à se masturber, ce qui peut faire cesser la masturbation tendance plus facile.

La masturbation est une habitude qui est née de la répétition. La masturbation est aussi une bonne santé, agréable et amusant partie de la sexualité. Si cela devient un problème, vous pouvez trouver des moyens pour corriger et développer une relation plus saine avec cette activité.

Si vous avez un partenaire et d’ inquiétude quant à l’impact de ce processus pourrait avoir sur l’ intimité, la clé est d’être ouvert . Parlez -en à votre partenaire au sujet de votre préoccupation. Exprimez comment vous vous sentez et comment vous êtes à la recherche de l’ aide. Vous et votre partenaire peut être en mesure de travailler ensemble pour trouver des différentes techniques qui vous rendent confortable.

Il est possible de cesser d’utiliser la masturbation ventral et trouver d’autres techniques - il faut juste du temps et des efforts. Soyez patient avec vous-même, et de garder une ligne de communication ouverte avec votre médecin au sujet de vos progrès.

Balises: Santé, le sexe sain,