Publié sur 19 October 2017

Phalloplastie: FTM Sexe Confirmation de récupération de chirurgie, les complications

A phalloplasty est la construction ou à la reconstruction d’un pénis. La phalloplastie est un choix chirurgical commun pour les personnes transgenres et intéressés par la chirurgie non binaires de confirmation de genre. Il est également utilisé pour reconstruire le pénis en cas de traumatisme, cancer ou malformation congénitale.

L’objectif d’une phalloplastie est de construire un pénis seyantes de taille suffisante qui est capable de sensations sentiment et de libérer l’urine d’une position debout. Il est une procédure complexe qui implique souvent plus d’une intervention chirurgicale.

techniques phalloplastie continuent d’évoluer avec les domaines de la chirurgie plastique et de l’urologie. À l’heure actuelle, l’or procédure standard phalloplastie est connu comme un avant-bras radial lambeau libre (RFF) phalloplastie. Au cours de cette procédure, les chirurgiens utilisent un lambeau de peau de votre avant-bras pour construire l’arbre du pénis.

Au cours d’une phalloplastie, les médecins enlèvent un lambeau de peau d’une zone donneuse de votre corps. Ils pourraient retirer ce volet entièrement ou partiellement le laisser attaché. Ce tissu est utilisé pour faire à la fois l’urètre et l’arbre du pénis, dans un tube-dans-un-tube de structure. Le plus grand tube est essentiellement enroulée autour du tube intérieur. Les greffes de peau sont ensuite prélevés dans les zones peu visibles du corps, où ils ne laissent pas de cicatrices visibles, et greffées sur le site de don.

L’urètre féminin est plus courte que l’urètre masculin. Les chirurgiens peuvent rallonger l’urètre et l’attacher à l’urètre féminin afin que l’urine coule de l’extrémité du pénis. Le clitoris est généralement laissé en place près de la base du pénis, où il peut encore être stimulée. Les gens qui peuvent atteindre l’orgasme avant leur chirurgie peut généralement faire encore si après leur chirurgie.

A phalloplasty, en particulier, lorsque les chirurgiens se tournent un lambeau de peau de donneur dans un phallus. Mais en général, il fait référence à un certain nombre de procédures distinctes qui sont souvent faites en tandem. Ces procédures comprennent:

  • une hystérectomie , au cours de laquelle les médecins enlever l’utérus
  • une ovariectomie pour supprimer les ovaires
  • un vaginectomie ou l’ablation de la muqueuse vaginale pour supprimer ou supprimer partiellement le vagin
  • un phalloplasty pour mettre un lambeau de peau de donneur dans un phallus
  • un scrotectomy pour mettre les grandes lèvres dans un scrotum, avec ou sans implants testiculaires
  • un urethroplasty pour allonger et raccorder l’urètre à l’intérieur de la nouvelle phallus
  • un glansplasty pour sculpter l’apparence d’une pointe incirconcis
  • un implant pénien pour permettre l’érection

Il n’y a pas d’ordre unique ou la chronologie de ces procédures. Beaucoup de gens ne le font pas tous. Certaines personnes le font certains d’entre eux ensemble, tandis que d’autres les répartir sur plusieurs années. Ces procédures nécessitent des chirurgiens de trois spécialités différentes: la gynécologie, l’urologie et la chirurgie plastique.

Lorsque vous cherchez un chirurgien, vous voudrez peut-être chercher un avec une équipe établie. Avant l’une de ces interventions médicales, parlez-en à votre médecin au sujet de la préservation de la fertilité et de l’impact sur le fonctionnement sexuel.

La différence entre les techniques de phalloplastie en vigueur est l’endroit d’où la peau du donneur est pris et la manière dont il est retiré et remis en place. Sites donneurs peuvent inclure le bas-ventre, l’aine, le torse ou la cuisse. Cependant, le site préféré de la plupart des chirurgiens est l’avant-bras.

avant-bras radial phalloplastie sans rabat

Le lambeau libre avant-bras radial (ou RFFF RFF) phalloplastie est la plus récente évolution dans la reconstruction génitale. Dans une procédure de lambeau libre, le tissu est complètement retiré de l’avant-bras avec ses vaisseaux sanguins et les nerfs intacts. Ces vaisseaux sanguins et les nerfs sont reconnectés avec une précision microchirurgicale, ce qui permet au sang de circuler naturellement vers la nouvelle phallus.

Cette procédure est préférable à d’autres techniques, car il offre une excellente sensibilité ainsi que de bons résultats esthétiques. L’urètre peut être construit de façon tuyau-dans-un tube, ce qui permet d’uriner debout. Il y a place pour l’implantation ultérieure d’une tige de montage ou d’une pompe pneumatique.

Les risques de dommages à la mobilité au site donneur sont également faibles, cependant des greffes de peau à l’avant-bras laissent souvent modérées à graves cicatrices. Cette procédure est pas idéale pour quelqu’un inquiet au sujet des cicatrices visibles.

cuisse latérale antérieure lambeau pédiculé phalloplasty

La cuisse antérieure latérale (ALT) lambeau pédiculé phalloplastie n’est pas le premier choix de la plupart des chirurgiens, car il se traduit par un niveau beaucoup plus faible de la sensibilité physique dans le nouveau pénis. Dans une procédure de lambeau pédicule, le tissu est séparé des vaisseaux sanguins et les nerfs. L’urètre peut être restructuré pour uriner debout, et il y a beaucoup de place pour un implant pénien.

Ceux qui ont subi cette procédure sont généralement satisfaits, mais un faible niveau de signaler la sensibilité érotique. Il y a un taux plus élevé deurinaire et d’autres complicationsavec cette procédure qu’avec RFF. Les greffes de peau peuvent laisser effarouchement importantes, mais dans un endroit plus discret.

phalloplastie abdominale

La phalloplastie abdominale, également appelée phalloplastie supra-pubienne, est un bon choix pour les hommes trans qui ne nécessitent pas un vaginectomie ou un urètre restructuré. L’urètre ne passera pas par le bout du pénis et de la miction continuera d’exiger une position assise.

Comme l’ALT, cette procédure ne nécessite pas microchirurgie, il est donc moins cher. Le nouveau phallus aura tactile, mais pas la sensation érotique. Mais le clitoris, qui est conservé dans son emplacement d’origine ou Enfoui, peuvent encore être stimulés, et un implant du pénis peut permettre la pénétration.

La procédure laisse une cicatrice d’étirage horizontal de la hanche à la hanche. Cette cicatrice est facilement caché par des vêtements. Parce qu’il ne comporte pas l’urètre, il est associé à moins de complications.

latissimus dorsi rabat musculo phalloplasty

Un lambeau musculo-latissimus dorsi (MLD) phalloplasty prend tissu de donneur provenant des muscles du dos sous le bras. Cette procédure offre un grand lambeau de tissu du donneur, ce qui permet aux chirurgiens de créer un plus grand pénis. Il est bien adapté à la fois une restructuration de l’urètre et l’ajout d’un dispositif érectile.

Le lambeau de peau comprend des vaisseaux sanguins et des tissus nerveux, mais le nerf moteur unique est moins sensible que les nerfs erotically liés à RFF. Le site donneur guérit bien et est loin d’être aussi visibles que d’autres procédures.

Phalloplastie, comme toutes les chirurgies, est livré avec le risque d’infection, des saignements, des lésions tissulaires et la douleur. Contrairement à d’autres interventions chirurgicales, cependant, il y a un risque assez élevé de complications associées à la phalloplastie. Les complications les plus fréquentes concernent l’urètre.

complications phalloplastie possibles sont les suivantes:

  • urétrales fistules
  • sténose urétrale (un rétrécissement de l’urètre qui obstrue l’écoulement urinaire)
  • la défaillance des volets et la perte (la mort du tissu transféré)
  • rupture de la plaie (ruptures le long des lignes d’incision)
  • un saignement ou une douleur pelvienne
  • vessie ou lésions rectales
  • manque de sensation
  • besoin prolongé pour le drainage (décharge et fluide au site de la plaie nécessitant des pansements)

Le site de don est également à risque de complications, notamment:

  • cicatrices inesthétiques ou la décoloration
  • rupture de la plaie
  • granulation tissulaire (peau rouge, bosselée au site de la plaie)
  • diminution de la mobilité (rare)
  • ecchymoses
  • perte de sensation
  • douleur

Vous devriez être en mesure de retourner au travail environ quatre à six semaines après votre phalloplastie, à moins que votre travail exige une activité intense. Ensuite, vous devez attendre six à huit semaines. Évitez les exercices et la levée pendant les premières semaines, bien que prendre une marche rapide est très bien. Vous aurez un cathéter en place pour les premières semaines. Après deux à trois semaines, vous pouvez commencer à uriner par le phallus.

Votre phalloplastie peut être divisé en étapes, ou vous pouvez avoir la scrotoplastie, la reconstruction urétrale et glansplasty simultanément. Si vous les séparez, vous devez attendre au moins trois mois entre les première et deuxième étapes. Pour la dernière étape, qui est l’implant du pénis, vous devez attendre environ un an. Il est important que vous avez le sentiment plein dans votre nouveau pénis avant d’obtenir votre implant.

Selon le type de chirurgie que vous aviez, vous ne pouvez jamais avoir la sensation érotique dans votre phallus (mais vous pouvez toujours avoir des orgasmes clitoridien). Il faut beaucoup de temps pour le tissu nerveux de guérir. Vous pouvez avoir la sensation tactile avant la sensation érotique. la guérison complète peut prendre jusqu’à deux ans.

postcure

  • Évitez de mettre la pression sur le phallus.
  • Essayez d’élever le phallus pour diminuer l’enflure et améliorer la circulation (prop il sur un pansement chirurgical).
  • Gardez incisions propres et sèches, appliquez de nouveau les pansements, et laver avec du savon et de l’eau comme dirigé par votre chirurgien.
  • Ne pas appliquer de la glace dans la région.
  • Gardez la zone autour des drains propres avec une éponge de bain.
  • Ne pas prendre de douche pour les deux premières semaines, à moins que votre médecin vous dit le contraire.
  • Ne tirez pas sur le cathéter, car cela pourrait endommager la vessie.
  • Vider le sac d’urine au moins trois fois par jour.
  • Ne pas essayer d’uriner de votre phallus avant que vous êtes censé.
  • Démangeaisons, gonflement, ecchymoses, sang dans les urines, la nausée et la constipation sont tous normaux dans les premières semaines.

  • Quelle est votre technique de phalloplastie préférée?
  • Combien avez-vous fait?
  • Pouvez-vous fournir des statistiques sur votre taux de réussite et la survenue de complications?
  • Avez-vous un portefeuille d’images post-opératoires?
  • Combien de chirurgies ai-je besoin?
  • Combien pourrait augmenter le prix si j’ai des complications qui nécessitent une intervention chirurgicale?
  • Combien de temps dois-je rester à l’hôpital?
  • Si je suis hors de la ville. Combien de temps après ma chirurgie devrais-je rester dans la ville?

Bien que les techniques phalloplastie se sont améliorées au fil des ans, il n’y a toujours pas de procédure optimale. Faites une tonne de recherche et de parler aux gens dans la communauté avant de prendre une décision sur le type de chirurgie en bas est bon pour vous. Il existe des alternatives à la phalloplastie, y compris l’emballage et une procédure moins risquée appelée métaoidioplastie.

Balises: Santé, transgenres,